PRO-A: reconversion ou promotion par l'alternance

Vous êtes :

  • salarié en CDI avec une qualification inférieure à un diplôme de niveau II,
  • salarié en contrat unique d’insertion à durée indéterminée ,

vous pouvez bénéficier d’une reconversion ou une promotion par l’alternance.

 

Formations éligibles

Les formations suivies doivent permettre d’acquérir :

  • Un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré au RCNP ;
  • Un certificat de qualification professionnelle (CQP) ;
  • Une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche.

Le dispositif Pro-A permet d’atteindre un niveau de qualification supérieur ou identique à celui détenu par le salarié.

 

Déroulement

La formation organisée au titre des « Pro-A » repose sur l’alternance entre formation théorique en centre de formation et activités professionnelles en entreprise, en lien avec la formation suivie. Pro-A se déroule dans les mêmes conditions que le contrat de professionnalisation (volume de formation minimal et maximal, durée maximale du dispositif, tutorat, etc.).

L’action de formation peut se dérouler en tout ou partie :

  • Pendant le temps de travail, avec maintien de la rémunération ;
  • Hors temps de travail, avec l’accord écrit du salarié et sans dépasser une limite fixée par accord collectif ou à défaut d’un tel accord, 30h par salarié et par an.

L’employeur désigne parmi les salariés de l’entreprise un tuteur chargé d’accompagner chaque bénéficiaire de la reconversion ou la promotion par alternance.

 

Impact sur votre contrat de travail

La conclusion d’un avenant au contrat de travail, précisant la durée et l’objet de l’action de formation envisagée est obligatoire. Cet avenant doit être déposé auprès de l’OPCO.

Pendant votre formation, vous bénéficiez de la protection sociale en matière d’accidents du travail et de maladies professionnelles. Lorsque la formation se déroule pendant le temps de travail, la rémunération est maintenue.

 

Faire une demande de Pro-A

Dans l’entreprise, la mobilisation du dispositif figure parmi les sujets à aborder lors de l’entretien professionnel. Hors de l’entreprise : la demande se fait en s’adressant à l’OPCO chargé du financement de la formation.